Ils ont changé de vie

Changer de vie ? ils en rêvaient, il l’ont fait !

Ils s’appellent Frédérique, Sébastien, Agathe, Cindy, Eva, Antoine et tant d’autres, ils ont 30, 40, 50 ans et plus et tous ont décidé un jour de quitter Paris pour la douceur de vivre en bord de mer. “Nous venions un week-end tous les quinze jours et pendant les vacances scolaires et ce depuis que les enfants étaient nés et puis, un dimanche soir, en repartant à Paris on a eu un déclic et 3 mois après les enfants étaient scolarisés à Trouville-sur-mer et on s’est organisé différemment pour le travail”. Le déclic , cet instant où on se dit que c’est le bon moment pour changer son rythme, changer son métier, changer tout simplement est un mot qui revient souvent dans les témoignages de ces parisiens qui s’installent à Trouville-sur-mer et dans la région. à 2h de Paris, les déplacements sont faciles et on peut adapter un nouveau rythme sans chamboulement radical. La nouvelle vie en bord de mer, la “slow life” s’installe tout doucement et on sait très vite qu’on a pris la bonne décision et qu’on ne fera pas machine arrière. Et vous ? c’est pour quand ?


Témoignages


C’est un vrai bonheur de redécouvrir ce magnifique territoire que je n’avais pas vu depuis plus de 20 ans.

Avec mon métier d’interprète animalier et de coach équin, il était évident que je devais m’installer dans la capitale du cheval, après un dernier passage d’exil de 5 ans en Corrèze.

Ce projet mûrissait depuis deux ans…

Malgré une année 2020 complexe pour organiser un déménagement, la vie a été très généreuse pour me trouver l’endroit parfait, un mélange de tout ce que j’aime : la mer, la terre avec les haras-les chevaux, ces paysages splendides, des lumières incroyables, le cinéma avec de beaux festivals (on croise les doigts)…

Et le charme incontestable de Trouville et de la côte Fleurie !

Pour la petite anecdote c’est grâce à mon parcours dans le cinéma que j’ai découvert la communication animale il y a 10 ans ! 

J’ai créé Mes(Sages) Animals en 2018. J’accompagne depuis 4 ans les animaux et les gardiens (on ne dit pas propriétaires en communication animale) dans des situations demandant des éclairages sur des comportements complexes ou délicats, des phases de vie spécifiques, des convalescences, ou tout simplement pour mieux les comprendre, ajuster les besoins et améliorer leur bien-être.

Je me suis spécialisée dans les chevaux car ce sont eux qui m’ont le plus poussé et encouragé à continuer.

Ma pratique en communication animale est émergente en France depuis quelques années et fort heureusement elle devient de plus en plus reconnue par les particuliers mais également par les professionnels de la filière équine. 

Les témoignages d’expériences positives sont aujourd’hui nombreux (réseaux sociaux, médias, presse, etc…).

Je suis passionnée par mon métier et celui-ci est une merveilleuse porte d’entrée pour le bien-être animal lorsqu’il est fait avec rigueur, sérieux et professionnalisme.

Nous avons beaucoup à apprendre du Monde Animal, de leur conscience, et je me fais toujours une joie profonde de partager tout cela. 

Le chemin est encore long car il y a une méconnaissance de cet outil et de son champ d’application dans le quotidien d’une écurie ou chez des particuliers. 

Mais je vous assure que l’expérience est extraordinaire et ils en sont absolument ravies !

Je suis ici depuis bientôt trois mois, et toutes mes rencontres malgré le contexte actuel difficile ne font que renforcer mon sentiment que ma place est ici. Je suis au meilleur endroit pour continuer ma route…

Naëlle R. / Mes(Sages) Animals
Interprète animalier – Coach Equin
06.41.90.87.16
messages.animals@gmail.com
www.messagesanimals.com


Une boutique qui déménage de la rue Marx Dormoy à la rue des bains, un appartement sur cour dans le 3e qui devient une maison en bord de mer : un changement de vie réussi, vers plus de douceur et de « bien-vivre ».

Chez moi, nous sommes Trouvillais de cœur depuis trois générations. Je viens dans la maison familiale depuis que je suis née, sans jamais cesser d’être charmée par la ville, la plage et ses fabuleux couchers de soleil. Ambroise est antiquaire et travaille principalement les weekends. Amoureux de la région lui aussi, nous venions beaucoup en début de semaine, hors saison, quand il n’y a plus beaucoup de touristes et qu’on a le sentiment que Trouville nous appartient un peu plus encore, différemment et plus paisiblement.

On a fini par se dire que ces moments précieux pouvaient devenir notre quotidien : je suis conseillère littéraire et travaille en free lance. Le bail commercial d’Ambroise se terminait à la fin de l’année. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour nous convaincre : nous nous sommes détachés de tout ce qui nous reliait matériellement à Paris et avons pris la route début décembre pour la première fois dans le sens où « Paris-Trouville » voulait dire « rentrer chez nous ».

Depuis, on a le sentiment que le sort s’acharne à nous conforter dans notre décision : le lendemain de notre départ, les grèves commençaient à Paris. La crise sanitaire et le confinement leur ont succédé et nous étions bien mieux ici que dans notre appartement sur cour ! Mais surtout, un mois après notre arrivée, nous avons appris que nous allions être parents pour la première fois.

Ambroise a trouvé un local au 57 rue des bains qui lui a permis de rouvrir une boutique d’Antiquités-Brocante dès le début du déconfinement. Et même si la situation économique et sanitaire est particulièrement compliquée quand on ouvre un commerce, aller travailler à pieds en longeant les bateaux de pêche n’a pas de prix !

Notre pari réussi, nous cherchons maintenant une maison dans les terres pour que la maison familiale de Trouville retrouve sa fonction première : une résidence secondaire pour toute la famille.

Trouvillaise de cœur, mais parisienne pure souche, je ne pensais pas, il y a encore un an, m’épanouir autant dans cette nouvelle vie. Le charme du bord de mer à 2h de Paris, certainement. Une vie bien plus douce, sans aucun doute ! Même notre enfant ne s’y est pas trompé…


Eléonore

Au 26 rue Carnot, derrière les planches de Trouville-sur-mer, se cache une adresse bien gardée des habitués : Chez Dadou, un lieu qui ressemble à une salle à manger et une boutique de jolies choses qui vous donne envie d’y pénétrer immédiatement. La déco est à l’image de ses propriétaires, chaleureuse, cosmopolite et comme à la maison et une fois que vous avez savouré leur cuisine originale, healthy vous savez déjà que vous reviendrez. Un endroit parfait pour se faire du bien

David Kra dit dadou s’est installé avec son épouse hollandaise, Senja,  et ses deux enfants, Mila et Macéo, après avoir passé une quinzaine d’année à à exploiter des boutiques à Amsterdam. il a eu envie de se rapprocher d’une partie de sa famille déjà installée en Normandie et Senja, Mila et Macéo ont tout de suite adopté notre joli village de pêcheurs et en très peu de temps  Dadou s’est fait un …surnom dans la cuisine et a fait de Dadou traiteur une adresse incontournable. “mon épouse travaille avec moi, mes enfants ont la plage comme cour de récréation, nous adorons avoir du sable dans les chaussures toute l’année et nous avons adopté la slow life à laquelle nous aspirions donc oui on signe pour pas mal d’années”.



Dadou traiteur
26 Rue Carnot
14360 Trouville-sur-Mer

“Ce retour  s’est imposé quand j’ai quitté mon travail en 2014 et que je me suis formée à la sophrologie. Après 25  ans d’activité professionnelle en Ile de France dans la finance, les RH et le coaching,j’ai quitté progressivement Paris pour m’installer ici et poursuivre mon chemin professionnel dans l’accompagnement. Après 3 changement d’habitation en 3 ans dans Trouville,  au gré des trouvailles disponibles à la location…(quel plaisir que de changer de lieu d’observation ….), la  mise en place de mon  Cabinet de Sophrologie  au Centre de Consultation Madeleine Bres à Trouville, j’ai finalement fait le grand saut en vendant mon appartement parisien l’an dernier pour acheter une maison avec herbages pres de Lisieux et retrouver enfin mes racines  “de campagnarde”. J’y ai installé, pour leur plus grand bonheur,  les chevaux  qui vont bientôt m’aider dans mes  accompagnements , notamment sur l’aspect de la régulation émotionnelle. Depuis l’enfance j’aime etre avec eux.  J’ai laissé derrière moi la compétition équestre pour ne garder que le bonheur d’être à leurs cotés au quotidien et  faire partager ce bonheur aux  amis des chevaux. C’est l’activité “Sophro-Cheval”, démarrée depuis 1 an dans des centres équestres de la région, qui pourra bientôt etre réalisée ” à la maison”… La prestation s’adresse aux cavaliers et non cavaliers, qui souhaitent découvrir ou enrichir un lien avec le cheval tout en apprenant à gérer leur stress et à amener la détente mentale et corporelle. Des projets bien sympatiques s’annoncent pour 2020 sur le sujet  :))))…. Je continue  par ailleurs le développement de l’activité de Sophrologue en cabinet, en temps partagé entre Trouville et Lisieux, avec ne nouvelle possibilité d’accompagnement : je me suis formée  à l’utilisation des Fleurs de Bach, méthode naturelle de régulation émotionnelle,complémentaire avec la Sophrologie. Je m’aperçois aujourd’hui avec bonheur que j’ai trouvé mon équilibre, entre mer et campagne….j’ai besoin des 2 !

Je souhaite à un maximum de personnes de trouver leur propre équilibre personnel  pour un bonheur de tous les jours à partager :))


Marie-Catherine Adeline
Centre médical Madeleine Brès
2 Rue de l’Ancien Parc aux Huitres – 14360 Trouville-sur-Mer – France
+33 6 16 57 55 43
www.sionrespirait.com